18 mai 2005

La soeur de ma coiffeuse...

Une amie, appelons-la N, est vaguement au courant de ce que nous traversons. Elle ne connaît pas tous les détails (i.e. la fausse-couche, les inséminations, l'état de mes ovaires), mais elle sait que je suis infertile. Elle est habituellement assez sensible à tout ça, mais ça lui arrive d'avoir des rechutes. Elle m'appelle le semaine dernière pour me dire qu'une de ses amies, nommons-la M, est allée voir un médecin parce qu'elle n'avait pas de règle. Le médecin lui a dit "madame, vous êtes stérile." (Premièrement, je me suis dit wow quel imbécile! Comme si ça se voyait en une seule visite, sans passer toute la batterie de tests disponibles! Change de médecin, M!) M a décidé d'aller voir un acuponcteur. Et oh miracle! elle est redevenue régulière. N me dit "tu devrais aller voir un acuponcteur."

Tout le monde connaît, de près ou de loin, quelqu'un ayant eu à faire, peu importe le niveau, avec l'infertilité. Tout le monde peut te raconter l'histoire de la cousine qui avait été déclarée "stérile" par le médecin et qui deux ans plus tard est tombée enceinte naturellement. Tout le monde a un témoignage pour essayer de remonter le moral d'une petite infertile comme moi. Mais toutes les infertiles comme moi détestent ces histoires!!! J'en ai vraiment assez d'entendre parler de la tante du beau-frère qui a fait 4 fausses-couche et qui a maintenant 3 enfants, ou la soeur de la coiffeuse qui a pris 3 ans à tomber enceinte et qui y est arrivée (oh seigneur!) quand elle a arreté d'y penser. Je SAIS que les intentions derrière ces témoignages ne sont jamais mauvaises. Je suis tout à fait consciente que les gens qui me racontent ça ne se disent pas dans leur tête "ahahah! Je vais l'écoeurer avec mon histoire d'infertile devenue fertile! Elle va se fâcher, ça va être rigolo!" Je sais que c'est souvent par gentillesse et par malaise qu'on me conte ces histoires. On ne sait pas trop quoi me dire pour m'encourager, alors on me sort l'histoire de celle pour qui ça a fonctionné. L'intention est bonne, on veut m'encourager. Le résultat n'est pourtant pas celui escompté.

J'ai souvent et longtemps essayé d'expliquer pourquoi de telles histoires ne m'encourageaient pas. C'est difficile de faire comprendre que ces témoignages ne m'apportent absolument rien. Oui, ok, je suis bien contente pour la personne concernée. Tant mieux si ça a finalement fonctionné pour elle. Mais en quoi est-ce que ça change ma propre situation? Les médicaments ne fonctionnent pas de la même façon sur chaque femme. Les formes d'infertilité sont nombreuses, variées et en partie méconnues. Comme mon médecin en fertilité m'a déjà dit, il y a autant de recettes (de traitements) qu'il y a de patientes. Bref, si ça a fonctionné pour une, ça ne veut vraiment pas dire que ça va fonctionner pour l'autre.

J'ai finalement trouvé une comparaison, un peu vague, mais qui fait l'affaire. Admettons que je participe à la loto à chaque semaine depuis des années, en espérant devenir milionnaire. Je ne gagne jamais. Puis, quelqu'un vient me dire "tu sais, l'oncle de mon facteur vient de gagner le gros lot avec telle combinaison. Tu devrais prendre ces numéros-là, tu gagnerais, vu que lui a gagné." C'est ridicule, non? Ça ne fonctionne pas comme ça, right?

J'espère que la leçon est claire.

Ceci dit, j'apprécie énormément tous les mots d'encouragement que je reçois, peu importe la forme. Je sais voir les intentions derrière des mots parfois malhabiles. Et je vous en remercie du fond du coeur.

2 commentaires:

  1. Chantal (Lunna)18 mai, 2005 19:37

    Ah ben là...je viens de comprendre...merci de ton explication Kiwi...J'avoue que je ne comprenais pas pourquoi tu n'aimais pas ce genre d'histoire...Moi, je croyais que ça te donnais de l'espoir...merci de m'avoir fat comprendre ma belle

    xx..

    RépondreEffacer
  2. j'me sens "con" et en même temps j'aimerais comprendre quel message tu souhaiterais avoir de la part de gens extérieur tel que moi ???

    Oui je me sens visée par cette explication que je comprends.. mais toujours est-il que si ses personnes essayaient non pas de t'aider mais de te faire "tenir courage". Il est dur d'être compatissant sans paraitre nunuche ou idiot...

    RépondreEffacer