12 décembre 2007

Le chat est parti, les souris toussent

Hom est en formation depuis trois jours au New Hampshire. Vous me voyez venir? Bien sûr, Tithom a le rhume et moi aussi. C'est immanquable. J'ai même décidé que tant qu'à me torturer, aussi bien me taper une indigestion et deux nuits d'insomnie en plus de la gorge qui brûle et du nez qui coule. Non mais, faut pas faire les choses à moitié...

Entre un Tithom qui morve et ne veut pas dormir et mon estomac qui ne se gêne pas pour me rappeler qu'il est mécontent, je trouve le temps long. Mis à part les maux physiques, je dois dire que Tithom est quand même gentil et ne me demande pas trop souvent où est papa (quoi que mon coeur se fende à chaque fois qu'il répond lui-même à sa question en disant tatiiii d'un air triste).

Je commençais presque à avoir hâte que Hom parte dimanche. Il m'énerve tellement quand il a le rhume, le pauvre! Je sais que c'est hors de son contrôle, mais l'entendre à tout bout de champs tousser, renifler, se moucher, geindre, ronfler, soupirer... c'était rendu insuportable. Mais quelques heures après son départ, tous ses bruits irritants me manquaient déjà.

Même si je suis habituée de passer mes journées avec Tithom, on dirait que le fait de savoir qu'Hom serait là avec nous quelques heures plus tard rendait les journées plus légères. Je savais que, peu importe à quel point la journée pouvait mal aller, ça finirait bientôt, quand Hom entrerait du travail. Là, c'est comme si je vivais une grosse journées de 96 heures entre-coupée de quelques siestes. Je commence à avoir hâte qu'elle finisse... même si je sais qu'elle ne sera pas suivie d'une nuit de sommeil de 21 heures.... Ah, ce serait bien trop beau...

1 commentaire:

  1. courage ma belle amie !

    prends soin de toi et de tihom !
    xxxx

    RépondreEffacer