8 décembre 2006

Le thermomètre sonne

Après quelques jours à ne pas trop savoir ce que mon corps faisait, j'ai finalement eu une réponse claire: mon retour de couches était bel et bien là. Y avait-il eu ovulation deux semaines avant? Je ne le saurai jamais et pour le moment, ça n'a pas vraiment d'importance. Je nous considère donc de retour dans l'arène. Kiwi et Hom vs conception, let's get ready to rrrrumble!

J'ai l'impression de revenir chez nous, de retourner au bercail. J'ai été en essais si longtemps, ça faisait tellement partie de ma vie au quotidien que je m'y sentais presqu'à l'aise. Bien sûr, j'aurais aimé ne jamais me faire une maison dans le monde des essais. J'aurais aimé n'être que de passage et ne pas connaître ce qu'est la déception d'attendre, encore et encore... Mais puisque ça fait partie de ma réalité, aussi bien l'apprivoiser.

Pour le moment, je ne prends pas de médicament. J'allaite encore le matin et je ne suis pas prête de couper ce dernier boire. J'ai la drôle d'idée d'attendre de voir ce que mon corps décide de faire avant d'arrêter d'allaiter. Tout à coup que j'ai des cycles, même en allaitant? Tout à coup - je retiens mon souffle - que j'ovule même en allaitant? Pourquoi arrêter alors? Ça ne me coûte rien de rêver, aussi bien le faire à la planche.

Donc voilà... j'ai recommencé à prendre ma température le matin, question de voir ce que mon corps fait. Ce ne sera pas perdu, si jamais je dois retourner voir mon doc, j'aurai des courbes à lui montrer afin de savoir ce que mon corps a décidé de faire (ou ne pas faire) cette année...

Pas évident de recommencer à prendre ma température après tant de temps (dernière fois: le 27 mai 2005). Ce qui était devenu un automatisme est maintenant une nouvelle habitude à prendre. Auparavant, le cadran sonnait, Hom me mettait le thermomètre dans la bouche sans que je me réveille et je le remettais sur la tablette sans ouvrir les yeux quand il bippait. Je me réveillais une heure plus tard, pesais sur le bouton pour voir le chiffre et entrais le tout dans mon graphique une fois l'ordi allumé. Pas besoin d'y penser, ça se faisait tout seul. J'imagine que l'automatisme reviendra avec le temps. Pour l'instant, je dois encore y penser.

Bien des gens trouveront que je suis pressée, que nous devrions prendre ça mollo, que Tithom a juste 10 mois, que ce sera un stress de plus... Pour moi, prendre ça mollo, c'est "juste" prendre ma température, c'est ne pas être suivie par un doc et ne pas prendre de médicament. Pour mo, ne rien faire me donne un stress de plus, pas agir. Et si je n'ovule pas, ça nous donne quoi de prendre ça mollo? Aussi bien nous abstenir, pusique sans ovule, pas grand chance de concevoir. Ce serait mon rêve, de pouvoir dire à Hom "ok, on prend ça relax pour quelques mois, on ne calcule rien et on verra ce que ça va donner." Mais je sais d'avance que ça ne nous donnerait rien. Aussi bien dire qu'on attend encore quelques mois avant d'essayer. Oui, je suis pressée. Oui, je veux prendre le taurreau par les cornes tout de suite. Je ne suis pas du genre à m'asseoir et regarder la vie passer sans rien faire. Je suis une femme d'action, j'aime contrôler et voilà ce que je fais: j'agis et j'essaie de contrôler ce que je peux. Ce que ça donnera, seul le temps nous dira.

Maintenant, je vais aller entre mon chiffre dans mon graphique avant d'oublier.

8 commentaires:

  1. enfin, le fameux retour de couches !
    hihihi!
    il était temps qu'il arrive lui !
    et tu sais quoi ?! j'ai envie de rêver avec toi et de croire que tu pourrais avoir des cycles et des ovulations, MÊME en allaitant !
    Je vous souhaite ce 2ième trésor ma belle, de tout mon coeur et quand même assez rapidement ;)
    xxx

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Kiwi,
    C'est la première fois que je poste sérieusement sur ton blog. Je lis avec plaisir tes aventures depuis plus d'un an et demi.
    Je suis moi même en essai de premier bébé, depuis plus de 11 mois.

    Je te souhaite un deuxième petit bout sans stress, médicaments et longue attente.

    RépondreEffacer
  3. TE souhaite un miracle! qui sait!

    XXX
    Kay;)

    RépondreEffacer
  4. Wow, je suis tellement, mais tellement contente, ma belle Kiwi !! J'y crois moi aussi que ça pourrais être différent cette fois-cipour toi, une grossesse peut changer bien des choses !!!

    RépondreEffacer
  5. Et pourquoi pas Kiwi! On espère toutes avec toi.

    RépondreEffacer
  6. On pense à toi et on espère avec toi ;) Bonne chance!

    RépondreEffacer
  7. Je vous souhaite un miracle ou je vous souhaite tout simplement que ça arrive facilement. Je vais suivre tes péripéties et je vais être tellement heureuse le jour que tu auras ton +

    RépondreEffacer
  8. Merci les poulettes, vous êtes vraiment fines! :)

    Je vous tiens au courant de ce qu'il se passe (ou ne se passe pas) de ce côté!

    RépondreEffacer